Hier matin , marché d'automne au village, un homme et femme discutent dans un coin de la place, loin des gens et du brouhaha.Personne ne doit les entendre, il y a trop de vie privée qui est mise à nu pour qu'ils soient assis à une table.

Docteur N°3 et la Souris de bibli sont en pleine discussion , non en fait  , lui parle.Les années passées à travailler ensemble ,le trouble qui s'était installé, le divorce de l'une ont laissé place à une relation au nom indéfinissable , de l'amitié ?, de la tendresse ? du fraternel ? impossible à savoir...on s'est peu vu ces dernières mois,lui sur des projets d'ouverture de nouveaux cabinets, moi travaillant trop ,à la clinique, essayant de consilier un amoureux , une "Grande"et ses problèmes et la vie au quotidien...On se croisait, il faisait une grimace quand je lui demandais si ça allait.
Pour mes 50 ans , il était là avec sa compagne , distants , elle un peu agressive , lui absent , asssis sur le canapé , consultant son portable, j'avais entendu les premières rumeurs de sa relation avec quelqu'un de notre boîte et ce soir-là son attitude ne pouvait que confirmer les bruits de couloir. En Mai , un midi, il est arrivé pour manger , nous étions 5 autour de la table , la jeune femme des rumeurs est arrivée , il y a eu comme une gêne:  les secrétaires ont eu ce petit sourire qui en disait long ...alors j'ai fait un peu le clown , ai expliqué à Dr.N°3 qu'une rumeur était née , ila levé les yeux au ciel , répondu "pas maintenant".
Dans les jours qui ont suivis , il était triste , morose, n'a pas voulu de mon aide....Tout le monde a vu et su qu'il ne partait pas, comme tous les étés 3 semaines avec sa petite famille,. Mi Aôut, on s'est croisé près d'une salle de réunion et comme à son habitude avec tout le tact dont il est capable , il m'a dit "Ce soir chez moi vers 20 heures , j'ai ce qu'il faut pour manger "

Et voilà comment un lundi soir , j'ai écouté un homme pour qui j'ai une profonde tendresse me parlait des 8 mois passés ....et de son désespoir , sa tristesse, ses doutes et ce néant qui commençait à l'envahir...

Hier, je l'ai écouté , à nouveau , sa vie privée prend une tournure sordide , la séparation dont il m'avait déjà parlée en Aôut va se faire dans une ambiance de combats.Je n'ai pas revu sa compagne depuis fin Aôut où nous étions ensemble aux championnats d'Europe d`athlétisme, elle ne répond pas à mes coups de fil....Je ne peux faire plus.

Hier , ila souri et m'a dit : "on ne pensait pas en arriver là quand on s'est rencontrés...la vie qui se barre en couilles...". Non ily a 6 ans , on ne se posait aucune question .....